Notre dimanche est mal Baron Ry

Alain, Eric et votre servitrice (féminin de serviteur) au Béron Ry... ça semblait stresser Oli de nous voir partir à trois: " dites, il y a moyen de se perdre dans se truc ! Pensez à jouer les petits poucets". Mwouais, tout ça pour ne pas devoir venir nous récupérer !

Première vire : on trouve. Premier puit, aussi (trop facile !). Deuxième puit en désescalade (Oli aurait été fier de nous). On parvient même à trouver la petite escalade qui nous mène au troisième puit. De là, on explore les différentes galeries. On renonce à essayer de traverser le gruyère, de peur de ne pas retrouver le chemin du retour. En plus, c'est étroit ce bazar ! Après être allés dans toutes les petites galleries du coin, on se rend compte qu'on est un peu morts... il est temps de remonter. On en profite pour regarder les magnifiques paysages qui peuplent cette grotte de belles dimensions. Une ou deux gamelles plus loin, petites difficultés pour retrouver notre route. On se fourvoie dans l'une ou l'autre étroiture avant de trouver la voie vers la sortie.
Et dire que c'est seulement passé le gruyère que la grotte devient belle et intéressante : 'faut pas demander !

Merci à la fine équipe pour cette belle sortie.

Tags: