Lesse souterraine - 24 Octobre 2015

Organisation : Eric, malheureusement absent.
Membres SCUCL présents : Olivier, Geoffr, Bernard, Pierre-Gilles, Alain, Amandine, Françoise
Bleu : Vincent
Membres de la Société des Grottes de Han : Brigitte Malou, Anne, Carole, Dimitri

C’est sous un soleil un peu timide, mais tout de même présent, que les membres du SCUCL avaient rendez-vous ce samedi 24 octobre 2015 avec la directrice de la Société des Grottes de Han et une partie de son équipe afin de leur faire visiter le réseau de la Lesse souterraine. L’objectif était bien entendu l’exploration du réseau par les personnes intéressées, mais aussi de montrer le travail effectué par le club durant l’année écoulée au niveau de la Drève aux Étançons, travail en partie financé par la Société des Grottes.

Ces travaux comprenaient, en plus de l’entretien et de la sécurisation de la galerie, la création d’un nouveau passage plus sûr contournant le passage d’origine dans l’éboulis devenu instable. Vers 9h tout le monde était présent devant l’entrée du site des grottes de Han, encore juste un petit peu de temps pour aller chercher la clef et on était prêts à partir. Nous avons suivi le van de la Société des Grottes avec deux de nos voitures chargées à bloc (mais pas encore à leur maximum, le retour était plus épique) et les avons garées en bonne garde chez les ours. Le temps que tout le monde s’habille et s’équipe, il devait être 10h15 lorsque nous sommes entrés dans la Drève aux Étançons, après avoir croisé un cerf qui faisait tranquillement sa sieste à moins de 20 mètres de nous et reçu quelques explications sur la grotte.

Nous sommes un groupe relativement grand mais au final la progression est fluide. Au niveau de la vire nous constatons que le niveau d’eau a l’air assez bas, environ 1m plus bas qu’en moyenne lorsque l’on y vient. La salle Gus est toujours aussi belle et impressionnante, et c’est juste après celle-ci que l’on retrouve le bateau d’Eric et les deux bateaux gentiment prêtés par Loran Haesen pour les Journées de la Spéléo.

Après gonflage de tout le matériel, tout le monde se met à l’eau. Étrangement il n’y a aucune chute à déclarer ni même (encore plus surprenant) aucun bateau qui fuite ou qui a crevé lors de la sortie (pas de petit « pfuiiiiiit » stressant quand on rame, ce n’est même plus drôle). Le niveau d’eau était effectivement assez bas, nous avons pu tout passer sans devoir mettre le pied à terre, ce qui incluait une minuscule cascade donnant l’illusion de faire du kayak en extérieur. Nous avons tous débarqué (sauf Bernard, qui s’est fait un petit moment seul avec lui-même) avant le siphon pour nous rendre au lieu du bivouac qui se situe après un petit ramping comme on les aime.

Comme tout le monde était encore en forme et qu’il semblait que nous avions encore le temps, nous avons remonté la Lesse jusque la petite cascade (bon là OK avec le courant, dans ce sens là impossible de le faire sans porter les bateaux) où nous avons laissé les bateaux pour remonter jusque la galerie des Bancs. Et ça valait le détour car il y a là des concrétions variées d’un blanc immaculé : des fistuleuses, des colonnes, des stalactites orangées qui ont capté les oxydes de fer du sol, une draperie de toute beauté, etc. Bref, on en a pris pleins les mirettes. Après cette escapade, retour au débarcadère où l’on doit remballer tous les bateaux.

Certains ont fait de la résistance mais au final tous sont sortis, tant bien que mal, suite à une progression un peu plus lente qu’avant (normal avec des sacs encombrants et lourds, mention spéciale à Geoffr et Oli qui ont eu droit au « monstre »).

Il était environ 14h30 lorsque nous sommes ressortis au grand air, soit 4h15 au total sous terre ce qui est relativement bien vu le nombre de participants qui n’avaient pas l’habitude d’évoluer sous terre et la quantité de matériel à extirper de là. Profitant du temps doux, tout le matériel a ensuite été lavé dans la Lesse à la sortie du Domaine, ce qui n’était pas un luxe, et a été chargé dans les deux voitures du club (et avec 3 bateaux en plus ben… ça rentre beaucoup moins bien).

Enfin, tradition oblige, une bonne bière a été dégustée à Han-sur-Lesse avec tout le groupe (sauf Anne et Dimitri qui avaient encore du boulot). Par contre pas de frites pour cette fois car nous avons été manger au resto d’à côté, et franchement c’était délicieux ! D’ailleurs à la prochaine AG je voterais bien pour une petite modification sur la tradition de la frite d’après grotte pour proposer de varier avec une brasserie ou un resto de temps en temps. Ce qui ressort de cette journée est que la sortie semble avoir plu aux personnes présentes, qui ont trouvé ça très varié. Mission accomplie donc. Un rendez-vous est encore à prendre pour leur faire visiter le Trou des Crevés au printemps. Allez, je crois que tout est dit, à bientôt sous terre !

Amandine

Tags: